Deuxième étape : donner de la vitesse aux ions

L'ensemble accélérateur circulaire du GANIL comprend cinq cyclotrons et accélère des faisceaux d'ions allant du carbone-12 à l'uranium-238. Les ions de carbone-12 peuvent atteindre 120 000 km par seconde, soit plus du tiers de la vitesse de la lumière.

Les aimants des cyclotrons du GANIL maintiennent les ions sur une trajectoire circulaire. A mesure que les particules sont accélérées, elles décrivent des cercles de plus en plus grands, jusqu'à atteindre leur vitesse maximale et être conduite jusqu'au cyclotron suivant ou aux salles d'expériences.

Découvrez les étapes suivantes :
Le transport des faisceaux d'ions
L'observation des réactions