Plusieurs laboratoires français travaillent avec le GANIL depuis sa création, notamment :

  • Centres CEA de Saclay et Bruyères-Le-Châte;
  • Centres CNRS de Bordeaux-Gradignan, Caen, Grenoble, Lyon, Orsay, Paris et Strasbourg;
  • Universités de Caen, Bordeaux, Grenoble, Paris, Lyon et Strasbourg.

L’État français soutient directement le GANIL au travers de l'Agence Nationale de la Recherche qui finance des projets scientifiques au GANIL. L'Etat s'associe également à la Région Normandie et aux tutelles du GANIL pour des financements d'équipements par le biais des Contrats de Plan Etat-Région ou Interrégional.