Le GANIL, Grand Accélérateur National d'Ions Lourds, est aujourd’hui l’un des grands laboratoires internationaux pour la recherche avec des faisceaux d’ions : physique du noyau, de l’atome, de la matière condensée, astrophysique, radiobiologie... Grâce au caractère unique de ses installations, il est classé parmi les Très Grandes Infrastructures de Recherche (TGIR), au service d'une communauté scientifique internationale.
Depuis sa mise en service et la première expérience en 1983, les recherches menées au laboratoire ont permis d'importantes avancées en physique nucléaire. Découvrez quelques faits marquants scientifiques et les grandes questions auxquelles la recherche en physique nucléaire cherche à répondre.

Les accélérateurs, couplés à des instruments de détection très performants, permettent aux chercheurs du monde entier de réaliser des expériences uniques. Le GANIL comprend des sources d'ions, des cyclotrons permettant d'accélérer les faisceaux d'ions et des salles d'expériences qui accueillent des dispositifs expérimentaux uniques et développés pour les besoins de la communauté scientifique.

Une nouvelle installation va bientôt démarrer au GANIL : SPIRAL2. Elle permettra d'élargir les possibilités de recherche du laboratoire en augmentant ses capacités expérimentales. En savoir plus sur SPIRAL2.

 

Les installations du GANIL : accélérateurs et salles d'expériences

Pour aller plus loin :
Découvrez le parcours de l'ion au GANIL : au commencement, les sources d'ions
Le projet SPIRAL2
Visite virtuelle du GANIL et de SPIRAL2